Compétitions, stages
et évènements divers
samedi, 07 mai 2011

Les fêlés de la courroie - Rando vieilles mobs

2011-lesfeles

 

Deuxième rando pour le Mobyx, j'ai opté pour un pot flûte et les performances m'inquiète. Rapho tape le 90 avec son 99z et moi à peine le 70 en descente ... ça sent l'humiliation !

Rendez vous est pris au local des Fêlés de la courroie à Villedieu la Blouère (oui ça existe  et c'est dans le 49 ! ), j'arrive vers 9h00 avec mon fidèle destrier qui remplace l'enduro habituellement juché sur ma remorque. Le CIAO de Sissi est démonté, rapho s'applique à régler le carburateur qui semble faire caler la bête. Finalement une durite est mise en cause et l'incident est réparé. Je me dis que finalement ça me fera un adversaire de moins si celui ci fait des siennes sur la route.
Café brioche avalé nous voilà parti en meute près à avaler les kilomètres au guidon de nos 50cc. Je ne dévoile pas les atouts du Mobyx et reste en bonne position derrière la bleue et le Caddy aux côtés de Rapho qui me jette des regards prêt à tourner la poignée à la moindre de mes accélérations. La moyenne est basse, on doit etre autour des 45 km/h ce qui permet de rester groupé ... sauf les solex ! Un bout de droit se profile et après un geste vers notre ouvreur celui-ci accélére et nous laisse champ libre pour faire parler les chevaux !! enfin LE cheval ... on pars sur la même base mais le 99z commence à prendre ses tours et me grignote quelques mètres puis passe entièrement devant moi, je cherche quelques clous dans mes poches mais il est décidément trop loin je risquerais de m'auto-mutiler .. je baisse les bras, enfin presque car le cédez-le-passage arrive, la route étant bloquée nous pouvons passer "en pleine charge" et je dépose rapho en prenant l’intérieur gauche de la route et me retrouve au cul de l'ouvreur ..; l'honneur est sauf, malgré les protestations de mon rival je lui rappelle qu'il n'y a pas de règles, par conséquent JE décide de la ligne d'arrivée !
Bougons et mauvais joueur l'adversaire du jour reprends la route la queue entre les jambes (oui c'est un homme). Le circuit est sympa et varié et nous arrivons au point de ravitaillement, pas de bol c'est une bonne descente et là je n'ai plus ma chance ... un solex est à côté de moi avec son bidon de solexine, je pense un instant à en répandre sur la chaussée pour finir en tête et ainsi conserver un avantage non négligeable mais au vu du bonhomme  et des efforts du propriétaire pour faire "époque" je laisse tomber. Rapho s'échappe et je verse ma première larme ... égalité ... 1/1.

Petit casse-croute, un p'tit verre et nous repartons. Il fait limite frais, le polaire KTM à ses limites et finalement à part servir comme point de repère aux autres cyclomotoristes il n'a pas l'utilité escompté ... après plusieurs kilomètres c'est le drame !!! oui une chose horrible que je ne souhaite à personne arriva ... une grande descente suivi d'un long virage ! Mon rival m'a rejoint il est à côté de moi prêt à engranger le dernier point qui fera de lui le vainqueur. Je cherche une nouvelle fois à m'en débarrasser d'une façon "sportive" mais je n'ai pas la jambe assez longue pour lui assener le coup fatal .. désespoir ... c'est parti, le Mobyx crache sa vapeur mais n'est pas de taille, on approche les 70 km/h et d'un coup le pot flûte me bride le moteur, je décélère un peu et malheur !! la bleue me dépasse doucement, choqué d'un tel affront je ne peux réagir et la laisse filer la mort dans l'âme.

La fin de la rando est morose : Rapho manque de se mettre au tas dans un fossé, un ouvreur finira dans le foin, et un solex crèvera de l'avant manquant d'éjecter son propriétaire !

Au final une rando toujours dans une super ambiance et je m'incline devant la 99z qui aura été au dessus de moi tout au long du circuit.

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.